Vitamine K

La vitamine K est une vitamine liposoluble. Son nom provient de l’allemand “Koagulation”, qui fait référence à l’un de ses rôles principaux sur notre organisme. En effet, elle est nécessaire pour une bonne coagulation du sang.

La vitamine K se trouve dans les produits laitiers, les œufs, la viande et les légumes verts tels que les brocolis, les épinards et bien d’autres. Elle est également produite par nos bactéries intestinales. 

Les hommes ont besoin d’un apport en vitamine K de 120 microgrammes par jour et une femme a besoin d’environ 90 microgrammes par jour.

Carence en vitamines K

Les carences en vitamine K ne sont pas courantes chez les adultes. Certaines maladies comme la mucoviscidose, l’hépatite, la cirrhose et autres peuvent cependant provoquer une carence dûe à une mauvaise absorption des graisses.

L’utilisation prolongée d’antibiotiques, qui ont pour but premier de réduire les bactéries dans l’intestin, peut également entraîner une réduction de la production de vitamine K.

Les cas de carence en vitamine K les plus fréquents sont chez les nouveau-nés car ils ne la reçoivent pas à l’intérieur de l’utérus et sont incapables de la produire eux-mêmes. En effet, leur flore intestinale n’est pas encore assez développée.

Les symptômes d’une carence en vitamine K sont l’apparition d’ecchymoses et de saignements de nez. Pas d’inquiétudes, ces symptômes sont bénins, mais il est conseillé de consulter votre médecin. Cependant, si votre coagulation ralentit de plus en plus, cela peut provoquer des hémorragies plus graves.

Excès en vitamines K

Il n’y a pas de toxicité reconnue pour la vitamine K. Mais il est important de demander conseils à votre médecin pour déterminer les doses dont vous avez besoin.